CONSULTATIONS GENERALISTES

Bébés, enfants :

Les enfants ont du mal à verbaliser leurs problèmes, leurs angoisses, ils n'ont pas encore les mots pour le faire.

De fait, c'est leur corps qui "s'exprime",

et les étapes du quotidien deviennent des indices précieux : alimentationsommeil, corps et somatisation.

Un regard particulier posé sur les moments de séparations, de retrouvailles, l'apprentissage de la propreté, la gestion de la frustration, permet d'alerter les parents. Peuvent être observés à la maison ou à l'école ce qui se passent du côté du comportement : fréquence des pleurs, colères, violence, absence de motivation, isolement, susceptibilité, passivité, hyperactivité, etc.

Adolescents :

L'adolescence est une période centrale de transition entre deux mondes, celui de l'enfance et celui des adultes.

L'adolescent peut être sensible sur différents points. Il rencontre souvent des difficultés relationnelles avec ses parents, sa famille, ses pairs, tout en vivant des changements corporels radicaux,

tandis que les questions et attentes (des autres / de lui-même) autour du projet professionnel

deviennent de plus en plus sérieuses. 

Lorsque ces difficultés retentissent avec force et prennent une ampleur conséquente, peuvent apparaître des sentiments de tristesse, une démotivation générale (relationnelle, scolaire, familiale), une modification du caractère impliquant de la souffrance, des conduites à risques, des troubles alimentaires, des passages à l'acte pouvant aller jusqu'à des tentatives de suicide etc.

Adultes :

Deux grands types de situations peuvent se présenter :

L'adulte est en souffrance et souhaite chercher conseil auprès d'un professionnel et/ou débuter une psychothérapie, ou bien l'adulte peut aussi souhaiter travailler sur lui-même, guidé par le psychologue.

Dans le premier cas, les causes de la souffrance sont variées,

peuvent être conséquentes à un évènement récent/ancien (séparation, deuil, changement, agression, mise en danger) ou non.

Peuvent apparaitre des sentiment de tristesse, de la mélancolie, une perte d'appétence pour la vie, un burn out professionnel, une hyperactivité, des troubles maniaco-dépressifs, bipolaires,

des problèmes de santé à répétition signant le caractère psychosomatique des soucis existants,

des angoisses sociales, des obsessions, des phobies, des crises émotionnelles,

des troubles alimentaires, perte d'appétit, de sommeil, une consommation forte de produits licites/illicites, des addictions, des comportements à risque, des passages à l'acte pouvant aller jusqu'à une tentative de suicide, des problématiques autour de la maternité/parentalité, etc.

Couples :

De même que chaque individu est unique, chaque couple, chaque histoire à deux l'est aussi.

Il n'y a pas de voie royale du bonheur à deux qui serait valable pour toutes et tous.

La tâche complexe qui appartient au couple est d'inventer la sienne,

partant des enjeux de chacun des protagonistes, de ce que l'un et l'autre sont venus déposer,

chercher, jouer, rejouer, créer ensemble.

Le couple peut alors être espace de désir, de satisfaction, de partage et de création,

mais parfois peuvent apparaitre de l'incompréhension, de la frustration, de la déception, de la destruction.

Le couple souffre alors silencieusement ou bruyamment,

avec des répercutions familiales et individuelles majeures,

nécessitant un espace tiers, neutre, médiateur

où la parole peut alors circuler, où le couple peut se retrouver, s'exprimer, s'écouter, négocier,

reconstruire ou même se séparer.

Dans toutes ces situations, le psychologue est susceptible, avec vous, de mesurer la gravité des difficultés rencontrées, des symptômes, et proposer une prise en charge individuelle, de couple ou familiale, proposer un bilan complet, adapté, ou vous orienter. N'hésitez pas à franchir le pas, demandez conseil.

Tel. 06.13.60.10.63  I mail. marionlintanff@gmail.com

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com